eZ Conference 2008

Skien

La semaine dernière se déroulait l'eZ Conference 2008 à Skien en Norvège autour du CMS Open source eZ Publish. Cette année, la conférence se déroulait en même temps que l'Open Nordic.

Beaucoup de nouveautés et pas mal de retours intéressants sur de gros projets ont été présentés cette année à l'eZ Conférence 2008. D'un point de vue produit, eZ Systems dirige ses développements sur 2 axes :

  • amélioration de ce qu'on peut appeler le socle eZ Publish (correction des bugs, amélioration des performances, ...)
  • amélioration de l'expérience utilisateurs avec des nouveaux produits autour d'eZ Publish (eZ Flow, nouvel Online Editor, ...)

La grosse nouvelle est la mise à jour majeure de la roadmap d'eZ Publish par rapport au dernier developer day et les décalages de planning qui vont avec ;-)

La roadmap eZ Publish

La grosse nouveauté concerne le développement des nouvelles versions d'eZ Publish. En effet celui ci va se poursuivre sur 2 branches distinctes :

  • la branche 4.x
  • le projet V (la branche 5.x)

La branche 4.x se focalisera en plus des corrections de bug, sur des améliorations de performances avec la base de code actuelle. Cette version conservera en particulier le moteur de template actuel. Le but de cette branche est de conserver la compatibilité ascendante. Il semble que le principal soucis au niveau de l'intégration du composant Template des eZ Components soit le système d'override.

La branche 5.x (project V) vise à réécrire quasi complètement le noyau sous forme de micro kernel avec un maximum de fonctionnalité sous forme d'extensions. Il sera par exemple possible d'écrire son propre moteur de stockage pour par exemple se passer du versionning ou pour gérer de manière fine les données stockées dans eZ Publish.

À plus court terme, la sortie de la 4.1 est une question de semaines, elle comprendra :

Pour ces derniers bugs, le dernier obstacle est l'écriture d'un script pour tenter de récupérer un maximum de données.

Les versions 4.2 et suivantes vont voir apparaître les fonctionnalités suivantes :

  • Les object states permettant de faire des processus complexes de publication plus facilement.
  • Support de IIS et MS SQL pour l'hébergement avec PHP en fastcgi avec comme but 80 à 90% des performances d'un serveur Linux
  • Des plugins OpenOffice et MS Word permettant d'éditer des objets directement depuis ces traitements de texte
  • L'intégration d'un CSS Editor.

Les démonstrations de ces deux derniers produits étaient assez impressionnantes. Les plugins des traitements de texte permettent de parcourir et d'éditer directement depuis le logiciel les objets du site et de les sauvegarder sans passer par un export puis un réimport dans le backoffice. Le CSS Editor permet lui d'éditer la feuille de style directement depuis son navigateur. Ce produit est déjà en fonctionnement sur une usine à sites où les administrateurs de chaque site ont la possibilité de changer légèrement la mise en page (couleurs, images de fond, police, ...)

Quelques projets intéressants

eZ Publish est de plus en plus employé pour de gros sites que ce soit en terme d'audience, de volumétrie ou de technicité. Par exemple eZ Publish est utilisé sur Sport24.com (site que je connais bien :)), Europe1.fr ou Car and Driver sites à fort trafic où sont utilisées différentes techniques pour tenir la charge comme le mode cluster, de la prégénération statiques avec des SSI ou les ESI avec Akamaï (ou bientôt Varnish). En terme de volumétrie, Première remporte probablement la palme avec 700 000 objets de contenus. En terme de technicité nous avons pu assister à la présentation d'un projet de banque d'images avancée pour SanomaWSOY mettant en oeuvre eZ Publish avec eZ Find pour l'indexation de 400 000 images et de leurs meta données XMP.