Un mois avec la liseuse Touch Lux 3 Tea

Liseuse Tea Touch
Lux 3

Habituellement je ne prends pas de bonnes résolutions pour la nouvelle année. Mais fin 2015, je ne sais pas pourquoi, j'en ai pris quelques-unes et notamment lire plus (ou ressusciter ce blog :-)). Du coup, au pied du sapin de Noël, j'ai trouvé une petite boîte verte et blanche contenant une liseuse Touch Lux 3 Tea en provenance de chez Cultura.

Pourquoi la Touch Lux 3 TEA ?

J'étais totalement (et je suis toujours un peu) novice en terme de liseuse et on ne peut pas dire que je sois un grand lecteur. Après une rapide recherche sur l'état de l'art, j'en ai déduit un court cahier des charges :

  1. ne pas être enfermé par un quelconque système (donc pas d'Amazon)
  2. un budget inférieur à 150 €
  3. un (très) bon écran avec un rétro-éclairage performant (pour l'utiliser confortablement dans le train)
  4. un appareil léger (le train toujours...)

Après avoir parcouru pas mal de tests, mon choix s'est donc porté sur la Touch Lux 3 TEA en particulier suite à la lecture de ce test très complet sur Aldus - tout sur le livre numérique et aussi parce que TEA est une startup française (et même lyonnaise).

Sur ce dernier point, si j'ai bien compris, en fait la Touch Lux 3 TEA est une Touch Lux 3 de Pocketbook avec une couche logicielle enrichie par TEA. On ne peut sans doute pas dire que l'essentiel du produit est made in France, mais c'est toujours mieux que rien.

À l'usage

L'appareil est fin, léger et très agréable à prendre en main, c'est presque dommage de le protéger avec une housse. Mais pour assurer sa durée de vie dans mon sac à dos, cet accessoire me paraît indispensable !

J'avoue qu'au premier allumage, l'écran est déroutant lorsqu'on est habitué aux écrans de smartphones et autres tablettes. L'affichage paraît lent et le rafraîchissement complet régulier n'est pas très agréable lors de la navigation dans les options ou lors de la recherche d'un bon livre sur la boutique intégrée. En revanche, pendant la lecture l'écran est super agréable et c'est bien là l'essentiel. Le rétro-éclairage permet de lire dans des conditions de luminosité variables et non-idéales (oui encore le train ;-)) sans se fatiguer et évidemment, avoir la possibilité de régler différents paramètres d'affichage (type et taille de la police, marges, interligne, ...) rend l'ensemble encore plus agréable.

À côté de l'expérience de lecture pure, l'intégration de la boutique (Cultura dans mon cas) est plutôt pas mal même si le premier jour, elle ne fonctionnait pas et sans aucun feedback (ah la gestion des erreurs...). Même chose pour le service Send-to-Pocketbook, la mise en place du service a été un peu laborieuse, mais à l'usage, envoyer un livre numérique sur sa liseuse avec un simple e-mail, c'est juste parfait pour moi.

Évidemment, tout n'est pas parfait, et sans être de gros de défauts, j'ai 2 petites réserves :

  1. le bouton on/off est vraiment pas pratique d'accès. Il doit sans doute être possible de trouver une alternative plus pratique tout en évitant les allumages/extinctions intempestifs.
  2. Un dictionnaire français est intégré mais c'est le Dictionnaire de l'Académie Française de 1935 ! (oui oui 1935) un peu dommage. J'ai cru lire quelque part qu'il était possible d' ajouter d'autre(s) dictionnaires mais je n'ai pas encore vraiment fouillé cet aspect.

Hormis ces deux points relativement mineurs, je trouve cet appareil agréable à tout point de vue et surtout c'est un vrai plaisir de lire sur ce support. Du coup, ma bonne résolution est plutôt en bonne voie et quelque part même déjà réussie, je crois avoir déjà lu plus en un mois qu'au cours des deux dernières années.