Maximiser l'efficacité des développeur·ses

Je viens de lire Maximizing Developer Effectiveness et comme souvent sur le site de Martin Fowler c'est un excellent article (même si il n'en est pas l'auteur). Et je ne peux que vous conseillez chaudement cette lecture.

Un jouet robot sur un tapis jaune

Voici une traduction de la partie Une journée dans un environnement hautement efficace (qui fait un peu rêver mais c'est plus agréable à lire que l'exemple de basse efficacité 😉):

La développeuse ou le développeur :

  • consulte dans l'outil de gestion de projet et assiste au standuples tâches à accomplir sont sans ambiguïté
  • constate que l'environnement de développement a été automatiquement mis à jour, notamment les dépendances sont à jour et cohérente avec la production et les vérifications automatiques sur la CI/CD passent avec succès
  • récupère la dernière version du code et fait des changements incrémentaux sur le code qui sont rapidement vérifiés par des tests unitaires et déployés sur un environnement local
  • en cas de dépendance avec une autre équipe, la documentation et/ou les spécifications des APIs sont facilement accessibles sur un portail dédié. En cas de nécessité, il ou elle peut facilement et rapidement obtenir de l'aide auprès de ses collègues par exemple sur Slack
  • peut se concentrer sur sa tâche pendant plusieurs heures sans interruptions
  • peut faire une pause, prendre un café, aller faire un tour à pied ou jouer au tennis de table avec les collègues
  • commit les changements dans le code qui sont alors examinés par des tests automatisés avant d'être déployés en production. Les utilisateur·rices reçoivent les mises à jour progressivement, ce processus est monitoré.

En bref, le développeur ou la développeuse est en capacité de faire des changements incrémentaux dans une journée et peut rentrer à la maison avec la satisfaction d'avoir progressé.

J'ai ajouté du gras sur les parties qui me semblent essentielles. Bien sûr certains aspects dépendent fortement du contexte notamment le déploiement en production et la réception des mises à jour par les utilisateur·rices correspondent bien au développement d'un logiciel de type SaaS moins à un logiciel au sens plus traditionnel du terme.

En résumé, dans un environnement de haute efficacité :

  • les tâches à réaliser sont sans ambiguïté, en d'autres termes elles ont été spécifiées et discutées pour avoir pour chacune, une vision claire du problème à résoudre, de la cible et des cas d'utilisation (use cases) et si en plus le périmètre a été réduit à son strict minimum, c'est parfait ;
  • les tâches récurrentes et/ou celles où l'intervention humaine n'a aucune valeur ajoutée sont automatisées. Je pense bien sûr aux tests mais également aux mises à jour de dépendances, au déploiement ou encore au formatage du code ;
  • l'environnement de travail est performant autant en terme de matériel que sur la plateforme de CI/CD. Le but étant d'avoir un certain confort mais surtout des boucles de feedback les plus courtes possible ;
  • chacun·e travaille sur un unique sujet à la fois mais comme une vraie équipe, le multitâche c'est pour les ordinateurs (et encore !) ;
  • chacun·e peut se concentrer sans être interrompu ;
  • les applications sont monitorées correctement pour détecter au plus vite les soucis et avoir des données d'utilisation réelles et fiables ;
  • les développements se font de manière incrémentale ce qui signifie notamment travailler systématiquement sur le plus petit périmètre possible et itérer jusqu'à obtenir un résultat satisfaisant (Better done than perfect) ;
  • une certaine autonomie est laissée dans la manière de travailler (outils, rythme,…).

Cette liste ressemble à de l'enfonçage de portes ouvertes et pourtant, pour ce qui me concerne, je crois pas avoir un connu d'environnement qui cochait toutes les cases même si en général, mais pas toujours, la dynamique était plutôt dans le bon sens.

Bref, tout ceci touche à ce qu'on appelle parfois la Developer eXperience (DX) et qui, bien trop souvent, n'est pas prise en compte suffisamment sérieusement.