Supprimer les biiiiips sous Linux

Si il y'a un truc insupportable sous Linux c'est bien le biiiiip si on a le malheur de se tromper de touche. Le pire est probablement celui du mode console (hors X11) mais celui sous X est pas mal non plus. Heureusement comme d'habitude tout cela est configurable.

Sous X11

En général avec un Desktop Manager (environnement de bureau ?) type KDE ou GNOME, il y a une petite case à cocher bien planquée quelque part. Sans environnement de bureau, une simple ligne de commande avec l'utilitaire xset suffit :

$ xset b off

Dans mon cas avec Openbox, je la met dans mon fichier .xsession qui lance ma session après le login dans GDM. Simple rapide et efficace :)

En mode console

En mode console deux solutions. il est possible d'utiliser setterm avec la ligne suivante :

$ setterm -blength 0

Cette ligne peut être insérée dans le .bashrc (si vous utiliser bash comme shell évidemment). Il existe cependant une méthode beaucoup plus radicale qui consiste à empêcher le chargement du module pcspkr du noyau qui gère ce fameux bip. Pour cela il suffit de créer un fichier dans /etc/modprob.d, par exemple blacklist-bip avec la ligne suivante à lancer avec sudo (ou en root) :

$ sudo echo "blacklist pcspkr" > /etc/modprobe.d/backlist-bip

Et pour ne pas attendre le prochain démarrage une dernière ligne de commande avec modprobe est possible pour supprimer le module directement :

$ sudo modprobe -r pcspkr

Maintenant, vos lignes de commande seront silencieuses à souhait, reposant et magique !